Le rachat de crédits et ses points noirs

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Il est vrai que la formule “rachat de crédits” gagne du terrain actuellement grâce à la simplicité de son utilisation mais surtout à la pertinence de ses résultats. Bon nombre de ménages français surendettés choisissent alors de se tourner vers cette opération bancaire pour corriger leur endettement excessif et vivre sereinement loin des soucis financiers. Leur credo désormais c’est d’épargner plus, d’avoir une meilleure qualité de vie.

Malgré les avantages apportés par le rachat credit (qui consiste en le regroupement de tous vos crédits en un seul prêt avec un seul taux et une unique durée de remboursement), il est primordial de ne pas se lancer tête baissée dans cette nouvelle aventure, certes tentant mais qui peut alourdir encore un peu plus le poids de vos dettes.

Vous devez donc prendre en considération, selon votre situation et vos objectifs, certains critères avant de conclure un contrat de rachat de crédits. Le “coût” de cette opération n’est pas à prendre à la légère puisque ce sera le facteur déterminant à votre prochaine démarche. Il faut donc que vous compariez le coût global des crédits à regrouper par rapport à celui de l’unique prêt après regroupement sur la même durée moyenne.

Il est à noter qu’avec le rachat de crédits, vous allez bénéficier d’un taux unique et d’une durée d’amortissement plus longue. Dans ce cas, le taux et la durée de remboursement auront un coût global plus élevé.

Concernant encore le coût de la consolidation de crédits, il peut varier certains frais qui peuvent varier d’un établissement de crédit à un autre. Vous devez donc toujours comparer ce qu’il y a sur le marché avant de prendre une décision. Les frais pouvant concerner le rachat de crédits sont notamment les frais de banque et d’intermédiation, frais de notaire d’hypothèque ou de cautionnement mutuel (pour le cas du rachat de crédit immobilier). Soyez vigilent sur les frais concernant le réaménagement de crédits et, en particulier, à la commission de l’intermédiaire.

N’oubliez pas que les arnaques peuvent toujours exister dans ce genre de services financiers, il est donc nécessaire pour vous d’entreprendre une démarche rationnelle.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »